porte-chaise

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

M. Darmesteter[1], qui trouve ce mot dans Clemm[2], voit, dans ce mot que Clemm ne peut expliquer, un vocatif et un impératif : « chaise, porte ! ». C’est ainsi qu’il explique :
  • grippe-minaud : « minaud, grippe ! »
  • gratte-boësse : « boësse, gratte ! »
  • virebrequin (devenu vilebrequin) : « brequin, vire ! »
Si c’était le minaud qui grippe, il y aurait une inversion contraire au génie de la langue, dit M. Darmesteter[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

porte-chaise \pɔʁ.tə.ʃɛz\ féminin

  1. S’est dit pour chaise à porteur.

Références[modifier le wikicode]

  1. a et b Arsène Darmesteter, Formation des mots composés en français, page 152
  2. Clemm, Comp. graec. cum verb., page 93

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de la langue française, par Émile Littré (1872-1877), mais l’article a pu être modifié depuis. (porte-chaise)