porte-greffe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) De porter et de greffe.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
porte-greffe porte-greffes
\Prononciation ?\

porte-greffe masculin

  1. (Viticulture) (Horticulture) (Arboriculture) Plante racinée ou destinée à le devenir, sur laquelle on implante un greffon.
    • Ce vignoble comprend comme porte-greffes : le Riparia, le Solonis, le Vialla, le Jacquez, l’York’ Madeira, supportant des cépages du pays tels que la Folle blanche, la Folle verte, le Dégoutant du Poitou, le Colomba, etc. — (M. A. Bouchard, Une Mission viticole, imprimerie Lachèse & Dolbeau, Angers, 1891, page 28)
    • La majorité des agrumes supporte bien les climats froids pour la partie aérienne mais les racines sont plus sensibles. On utilise le Poncirus comme porte-greffe qui permet à certains agrumes de pousser là ou ils ne le pourraient pas sur leurs propres racines.

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]