porte-manteau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : portemanteau

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) → voir porter et manteau

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
porte-manteau porte-manteaux
porte-manteau
\pɔʁt.mɑ̃.to\

porte-manteau \pɔʁt.mɑ̃.to\ masculin

  1. Structure sur pied ou accrochée au mur garnie de patères auxquelles on suspend des manteaux et d’autres vêtements.
    • Cependant, Pétrouchka emporta le pantalon et l’habit zinzolin moucheté, les étendit sur un porte-manteau et se prit à les brosser et vergeter si furieusement que le corridor fut bientôt rempli de poussières. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842, traduction de Henri Mongault, 1925)
  2. (Désuet) Sac contenant les vêtements d'une personne qui voyage.
  3. (Équitation) Étui cylindrique en drap que les cavaliers attachent à la selle et qui peut contenir un manteau et des effets de petit équipement.
    • En regardant mon habit usé aux coudes et mon mince bagage, je regrette d’avoir manqué ces messieurs. Le plaisir de les voir n’était pas payé trop cher par la perte d’un léger porte-manteau. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, page 81)
    • Il bouchonna son cheval avec une poignée de bruyère et roula son porte-manteau. — (Jean Giono, « Le hussard sur le toit », 1951, réédition Folio Plus, page 11)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]