pot-pourri

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Cuisine) (Siècle à préciser) Calque de l’espagnol olla podrida, composé de olla (« pot ») et de podrido (« pourri »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
pot-pourri pots-pourris
\po.pu.ʁi\

pot-pourri \po.pu.ʁi\ masculin

  1. (Désuet) Ragout de viande et de légumes.
    • Malgré l’aversion de notre ministère pour la Grèce, on peut le comparer à une véritable macédoine, mais, pour parler plus juste, je dirai à un pot-pourri. (Madame de Chateaubriand, Mémoires et lettres, 1847, p. 126)
  2. Mélange d’épices, de plantes et de fleurs séchées choisies pour leurs parfums et arômes.
    • Un pot-pourri de fleurs fraîches.
  3. (Par métonymie) Récipient percé de trous, destiné à recevoir ce mélange aromatique.
    • Un pot-pourri en porcelaine de Saxe.
  4. (Par extension) Mélange, assemblage, collage plus ou moins bien assorti.
    • Un pot-pourri d’idées fertiles mais inapplicables.
    • Son livre est un pot pourri de tout ce qu’il a lu dans toutes sortes d’auteurs.
  5. (Musique) Morceau de musique, composé d’un choix d’airs empruntés à une même partition.
    • L’orchestre a exécuté un pot pourri de Faust, de Carmen.
    • Les guitares sont restées à la porte cochère,
      Et le dernier concert de l'ancêtre déçu
      Ce fut un pot-pourri de cantiques, peuchère !
      (Georges Brassens, L'Ancêtre, in Misogynie à part, 1969)

Variantes orthographiques[modifier]

Dérivés[modifier]

  • faire un pot-pourri (se dit d’un homme qui, parlant sur quelque matière, a tellement confondu les faits et les circonstances qu’on n’y rien compris)

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]