pot-pourri

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Cuisine) (Siècle à préciser) Calque de l’espagnol olla podrida, composé de olla (« pot ») et de podrido (« pourri »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pot-pourri pots-pourris
\po.pu.ʁi\

pot-pourri \po.pu.ʁi\ masculin

  1. (Désuet) Ragout de viande et de légumes.
  2. Mélange d’épices, de plantes et de fleurs séchées choisies pour leurs parfums et arômes.
  3. (Par métonymie) Récipient percé de trous, destiné à recevoir ce mélange aromatique.
  4. (Par extension) Mélange, assemblage, collage plus ou moins bien assorti.
    • Un pot-pourri d’idées fertiles mais inapplicables.
    • Son livre est un pot pourri de tout ce qu’il a lu dans toutes sortes d’auteurs.
    • [...] M. Robert Cazenave, sur le point de s’embarquer pour sa chère Île Maurice, nous en a parlé une fois de plus avec esprit, ironie et tendresse, sous le titre bien choisi : « Mélanges de folklore, de cuisine et de politique ». Ce pot-pourri fut un ragoût savoureux. — (Jean d’Welles, « Installation du Bureau pour l’année ». Bulletin de la Société de Géographie de Toulouse, n° 196, janvier-février 1952, page 370.)
  5. (Musique) Morceau de musique, composé d’un choix d’airs empruntés à une même partition, ou bien interprétés par un même artiste, ou encore appartenant à un même genre musical.
    • L’orchestre a exécuté un pot pourri de Faust, de Carmen.
    • Les guitares sont restées à la porte cochère,
      Et le dernier concert de l'ancêtre déçu
      Ce fut un pot-pourri de cantiques, peuchère !
      — (Georges Brassens, L'Ancêtre, in Misogynie à part, 1969)
    • En chemise blanche, il s’installe au clavier et, toujours accompagné de Michael Jones et de Carole Fredericks, livre un pot-pourri de ses chansons-phare : « Quand la musique est bonne » ou « Là-bas ». — (Article « Goldman toujours en piste ». lhumanite.fr, 10 juin 1991.)
    • L’esthétique du spectacle de variétés retourna plutôt au music hall, particulièrement au tour de chant, un pot-pourri de chansons chantées par un seul interprète. — (Céline Cecchetto et Michel Prat (dir.), La chanson politique en Europe, p. 45. Presses universitaires de Bordeaux, coll. « Eidôlon » n° 82, 2008.)

Notes[modifier le wikicode]

  • Dans l’acception d’origine (ragoût), « pourri » fait allusion à la qualité variable de la viande pouvant être utilisée pour le ragout, puisque des viandes très faisandées entraient fréquemment dans la composition.
  • La première citation, dans l’ouvrage dirigé par Alexandre Boniface, est suivie d’une phrase qui peut aussi, sans toutefois les citer explicitement, se rapporter :
    • à l’acception « récipient » : Ce mot s’est dit ensuite d’un pot ou vase renfermant diverses sortes de fleurs et d’herbes odoriférantes, avec des clous de girofle, du sel et du vinaigre, pour parfumer une chambre, [...]
    • à l’acception « mélange, assemblage, collage » : [...] et enfin il se dit d’un livre, d’un écrit, d’un récit composé du ramas de plusieurs choses assemblées sans ordre, sans liaison et sans choix.

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Musique :

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

  • faire un pot-pourri (se dit d’un homme qui, parlant sur quelque matière, a tellement confondu les faits et les circonstances qu’on n’y rien compris)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]