potentat

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1554) Du latin médiéval potentatus (« puissance, souverain »), lui -même du latin potens (« puissant »). En 1370, signifiait « souveraineté ».

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
potentat potentats
\pɔ.tɑ̃.ta\

potentat \pɔ.tɑ̃.ta\ masculin

  1. (Politique) (Soutenu) Celui qui a la puissance souveraine dans un grand État.
    • Le Sénat décidait, mais derrière ses décisions nous saisissons l’action de ces potentats de la finance qui tenaient les fils dans l’ombre et faisaient mouvoir les acteurs du premier plan. — (Gustave Bloch, La République romaine, Flammarion, 1913)
    • Dans bien des cas, la coutume régionale et la pratique traditionnelle préislamique, combiné à la volonté arbitraire du potentat régnant, sont devenues la base légale du gouvernement. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 64)
  2. Personnage qui possède un pouvoir excessif par sa situation économique, hiérarchique ou sociale.
    • Le seul Arsène André, l’instituteur des Hautes Héez, ne craint pas le potentat, et M. Hector a échoué pour l’amener à plus de révérence […] — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Des potentats locaux concentraient tous les pouvoirs religieux, militaires et civils. — (Antoine Bello, Les Producteurs, édition Blanche, 2015, p. 239)

Dérivés[modifier]

Quasi-synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]