poucave

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Selon Pierre Merle, L'argus des mots, éditions de L'Archipel, 1997, p. 89 : « Poucave est d'origine rom et s'emploie beaucoup dans les banlieues (particulièrement à Montreuil), avant de se généraliser. Se conjugue ou non : […]. »

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
poucave poucaves
\pu.kav\

poucave \pu.kav\ féminin

  1. (Argot) (Péjoratif) Mouchard ; personne qui dénonce ; balance.
    • Les témoins de l'altercation craignaient trop Karim et ses copains pour parler et passer ensuite pour des poucaves. Du coup, les surveillants n'ont pas réussi à les mettre en cause. — (Valentin Musso, Sans faille, Le Seuil, 2014, chap. 4)
  2. Traitre ; renégat.
    • À force d'être isolées, ces cités cultivaient leur différence, leur opposition, au point d'établir leurs propres codes de vie et leurs propres lois. Pour la grande majorité, il n'était plus l'un des leurs, mais une poucave passée du côté des friqués. — (Olivier Norek, Territoires, Michel Lafon, 2014, chap. 24)

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus poucave figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : police.

Traductions[modifier le wikicode]

Verbe [modifier le wikicode]

poucave \pu.kav\ invariable

  1. (Argot) Balancer ; dénoncer ; rapporter.
    • Il avait aussi un casier pour violence volontaire, s'était fait travailler par les keufs, n’avait poucave personne, et il était connu pour aimer sa famille, sa mère, ses sœurs et ses petits frères bien rangés au bâtiment C, quatrième étage. — (Christophe Mouton, Cocaïne, éd. Julliard, 2014, chap. 9)
    • — Mais, si je me fais serrer ?
      — T'as les foies ? T'inquiètes pas, si on te poucave, je serai là.
      — (Bernard Chaigne, Nomade, L'Harmattan, 2011, page 15)
    • Il s'est fait poucave par une donneuse. La police est venue perkize chez lui, et il a téssau. — (Pascal Aguillou & Nasser Saïki, La téci à Panam': parler le langage des banlieues, éd. Michel Lafon, 1996, page 143)

Variantes[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

L’infinitif en -aver est moins usité que celui invariable en -ave, issu du romani[1].

Références[modifier le wikicode]

  1. « les verbes en -aver », forum du site ABC de la langue française, sujet lancé le 29 août 2004