poudingue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l'anglais pudding-stone [1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
poudingue poudingues
\pu.dɛ̃g\

poudingue \pu.dɛ̃ɡ\ masculin

  1. (Géologie) Amalgame naturel de cailloux réunis par un ciment pierreux et formant une sorte de roche.
    • Nulle part on ne trouve la moindre trace ni des poudingues ou du granit rose de Jersey, ni de ces roches schisteuses, trappéennes ou quarzeuses, si communes à Saint-Malo. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d'un Naturaliste, La Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
    • Ces poudingues se voient , en un grand nombre de points, en blocs isolés; on les rencontre sur le sol, au nord de Rumigny, d’Aouste , de Prez et dans les environs de La Cerleau et d’Estrebay. — (François Clément Sauvage & Nicolas-Armand Buvignier, Statistique minéralogique et géologique du département des Ardennes, Imp. Trécourt, Mézières, 1842, p.362)
    • Si de Brou nous descendons sur Bonneval en longeant l’anticlinal du Merlerault, nous trouverons l’Ozanne pourvue d'un diluvium très important qui incorpore des blocs énormes de poudingue à silex surtout à partir de Dangeau. — (Bulletin des services de la carte géologique de la France et des topographies souterraines, vol. 23-24, Libr. polytechnique, Baudry et Cie, 1914, p. 23)
    • On peut rapporter aussi à la pression des glaces le morcellement des bancs de grès vosgiens à poudingues dont les blocs s'entassent de façon chaotique au pied de falaises […]. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 16)
    • Aux environs de Châteauneuf-le-Rouge (en bordure de la R.N. 7), cette limite est tracée dans des marnes rutilantes qui reposent sur le calcaire de Rognac au Sud et qui supportent les niveaux calcaires subordonnés aux poudingues de la Galante au Nord. — (Compte rendu sommaire des séances de la Société géologique de France, 1961, page 8)

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]