pouffiasse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun 1) : Vient de l'argot allemand Puff (prononcé /pʊf/) signifiant « bordel », donne poufiasse (femme de bordel) Référence nécessaire.
(Nom commun 2) : (Siècle à préciser) De pouffer, venant de pouf, suffixé par -asse à connotation péjorative.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pouffiasse pouffiasses
\pu.fjas\

pouffiasse \pu.fjas\ féminin

  1. (Injurieux) Fille malpropre ou de mauvaise conduite.
    • Elle s’échappa en montrant ses cuisses.
      Pouffiasse ! déclara le boiteux.

      — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938, page 60)
    • Il suffirait d’une seule fois à la vieille poufiasse pour fouiller dans mes valises et elle irait claquer toutes mes économies dans le casino le plus proche. — (Massimo Carlotto, Arrivederci amore, 2013)
  2. (Injurieux) Fille ou femme de mauvaise vie, prostituée.
    • Amant de la pouffiasse professionnelle, elle-même ex. de Richard, à qui il ne faut pas dire que Gina est au même tarif, alternatif, d’un cul à l’autre. — (Christian Gilbert, Si je meurs, je veux qu’on m’empaille, 2006, page 205)
    • Une poufiasse qui fait du sentiment pour donner un sens mystique à la prostitution. — (René-Jean Clot, L’enfant halluciné, 2014)
  3. (Injurieux) Fille ou femme superficielle.
    • L’appareil dépilatoire de la pouffiasse est généralement plus gros que son sac à main.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pouffiasse pouffiasses
\pu.fjas\

pouffiasse \pu.fjas\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) (Régionalisme) (Vallée d’Yères) Celui, celle qui se donne des airs d’importance et affecte du dédain pour les pauvres gens.
  2. (Vieilli) (Régionalisme) (Auvergne) Personne massive, bouffie, joufflue.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Dictionnaire de la langue verte : argots parisiens comparés, Alfred Delvau, 1867, p. 393
  • Glossaire du patois poitevin, abbé Lalanne, dans Mémoires de la Société des antiquaires de l’Ouest, 1868, V. 32, part. 2, p. 215
  • Glossaire de la vallée d’Yères pour servir à l’intelligence du dialecte haut-normand […], page 267, Achille Delboulle, 1876
  • Souvenirs de la langue d’Auvergne: essai sur les idiotismes du département du Puy-de-Dôme , Francisque Mège, 1861, p. 207