pourga

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIXe siècle) Du russe пурга, purga, de même sens.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pourga pourgas
\puʁ.ga\
Perdus dans la pourga, un tableau de Konstantin Trutovsky (1826–1893).

pourga \puʁ.ɡa\ féminin

  1. Violente tempête de neige en Sibérie.
    • Nous arrivâmes bientôt sur un plateau désertique que nous traversâmes dans une tempête permanente de vent et de neige qu’on nomme pourga dans ce pays. — (John Dundas Cochrane, Récit d'un voyage à pied à travers la Russie et la Sibérie tartare, 1824, traduit de l’anglais par Françoise Pirart et Pierre Maury, Ginkgo éditeur, 2003, page 195)
    • Un ouragan de neige nommé ici pourga nous surprit dans cette lande. — (Jean Baptiste Benoît Eyriès, Voyage pittoresque en Asie et en Afrique, ch. XV, page 74, Furne & Cie, Paris, 1839)
    • Leurs petits fusils d’acier
      Braqués sur l’ennemi invisible —
      Dans les ruelles désertes —
      Où la pourga soulève la neige —
      Et dans les tas duveteux
      On tire avec peine les pieds...
      — (Alexandre Blok, Les Douze, 1918, traduit du russe par Serge Romoff)
    • Près de l'océan Arctique, en revanche, où les températures sont pourtant moins basses, le climat est nettement plus rude, en raison de l'humidité, du vent, des violentes tempêtes de neige ou pourga et, surtout, de la durée de la saison froide. — (Boris Chichlo, Sibérie : sur les chemins de la conquête, clio.fr/bibliotheque, novembre 2004)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]