pourrissoir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin putrire.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pourrissoir pourrissoirs
\pu.ʁi.swaʁ\

pourrissoir \pu.ʁi.swaʁ\ masculin

  1. Lieu dans lequel pourrissent des corps ou des objets.
    • Un troisième lieu [de l’Escurial], qui est comme l’antichambre de ce dernier, s’appelle proprement le pourrissoir. — (Saint-Simon, Mémoires complets et authentiques du duc de Saint-Simon)
    • Le bref séjour à Namur fut une diversion. C’était ma première visite : j’y vis tout ce que voit un touriste. Je parcourus consciencieusement la cathédrale, que la présence du cœur de Don Juan d’Autriche raccorde au Pourrissoir de l’Escurial, où l’on a ramené son corps. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 56)
    • En fait, le pourtour d’un chœur a toujours été considéré par la vanité humaine comme un pourrissoir de choix. — (Marguerite Yourcenar, Archives du Nord, Gallimard, 1977, page 64)
    • Des amas de feuilles mortes, de bois en décomposition et de débris divers parsèment le sous-bois : ce dernier est un pourrissoir, même s'il n'est pas que cela. — (Francis Hallé, Plaidoyer pour la forêt tropicale, Actes Sud, 2014, p. 19)
  2. (Papeterie) Lieu où l’on faisait pourrir et fermenter les chiffons.
    • Le pourrissoir est une des parties fondamentales d’une papeterie. On juge communément en Auvergne, en voyant le pourrissoir, du bon état de la manufacture. — (Jean-Elie Bertrand, Descriptions des arts et métiers, tome 4, page 420, 1776)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]