pousse-cul

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir pousser et cul

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pousse-cul pousse-cul
pousse-culs
\pus.ky\

pousse-cul \pus.ky\ masculin

  1. (Populaire) Agent subalterne qui aide à mener les gens en prison.
    • Des pousse-culs l’arrêtent prisonnier. — (Edme Boursault, les Mots à la mode, scène 14, 1694)
    • À la bastille on les entraîne, Et l’on ne voit de toutes parts Qu’archers, pousse-culs et mouchards. — (Harangue prononcée le 5 avril 1748, dans Fr. Michel, Argot)

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pousse-cul pousse-cul
pousse-culs
\pus.ky\

pousse-cul \pus.ky\ masculin

  1. (Lyonnais) Huissier, recors.
    • Attendez un peu, soyez pas aussi pressé qu’un pousse-cul qui voudrait mettre à la porte un pauvre gone. — (Robert Luc, Contes du Gros Caillou, 2000, Éditions lyonnaises d’art et d’histoire, page 141)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de la langue française, par Émile Littré (1872-1877), mais l’article a pu être modifié depuis. (pousse-cul)