précisément

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Dérivé de précis, par son féminin précise, avec le suffixe -ment.
Dans « précisément », l’accent aigu est une erreur de la langue moderne.

Adverbe [modifier]

précisément \pʁe.si.ze.mɑ̃\

  1. Avec précision ; exactement ; au plus juste.
    • Le pauvre homme vivotait dans un chaos d’innovations continuelles et acharnées, en un endroit précisément où ces innovations s’effectuaient ostensiblement et impitoyablement. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 6 de l’éd. de 1921)
    • Dans le passage de l’oral à l’écrit, la spécificité du messager s'efface derrière celle du message. Peut-être y perd-on en spontanéité, mais on y gagne en cohérence, celle précisément d'une forme littéraire. — (Jean-Paul Desaive, Délits sexuels et archives judiciaires (1690-1750) , Communications, 1987, vol.46, n°46, p.120)
    • Pourvu que ceux que nous faisons parler se soient connus…. nous ne sommes pas obligés à nous attacher si précisément à la durée de leur vie, (Pierre Corneille, Sertor. Au lecteur.)
    • Il n'y a presque personne qui ne pense plutôt à ce qu’il veut dire qu’à répondre précisément à ce qu’on lui dit, (La Rochefoucault, Réfléchi 139.)
    • Nous fîmes bien précisément ce que nous avions résolu, (Marquise de Sévigné, 28 août 1675.)
    • Vouloir et agir, c’est précisément la même chose qu’être libre, (Voltaire, Traité métaph. VII.)
    • C'est précisément parce qu’on est riche, qu’on se vend plus cher, quand on fait tant que de se vendre, (Voltaire, Ann. Emp. Louis V, 1346.)
    • Pendant les répétitions, il a fait des raccords, ajouté des béquets, et aussi pratiqué des coupures qui ont précisément pour but de lui rendre ce public indulgent et favorable. — (Anatole Claveau, Le Tout-Paris, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p.26)
  2. Véritablement ; réellement.
  3. (Familier) (Par ellipse) Oui, c’est cela.
    • — Le chevalier : Je parie que ce rival redoutable, c’est Volsain.
      — La comtesse : Précisément. — (Stéphanie Félicité Ducrest de St-Albin, Théât. d’éduc. le Méchant par air, III, 3.)
    • Précisément, reprit Timante ; celui que je propose est ce qui vous convient. — (Jean-François Marmontel, Contes mor. Éc. des pères.)

Synonymes[modifier]

→ voir exactement (1)

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]