prétoire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin praetorium (« tente du général, endroit du camp où elle se trouve ; conseil du général ; palais du préteur dans une province ») dérivé de praetor.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
prétoire prétoires
\pʁe.twaʁ\

prétoire \pʁe.twaʁ\ masculin

  1. (Antiquité romaine) Lieu où le préteur et divers autres magistrats rendaient la justice.
  2. Dans le Bas-Empire, une des quatre grandes provinces de l’Empire romain.
    • Le préfet du prétoire des Gaules, d’Orient.
  3. (Justice) Enceinte d’un tribunal.
    • Son fauteuil à lui, Balsamo, établi en face de celui du président, occupant la place qu’on donne à l’accusé dans les conciles ou les prétoires. — (Alexandre Dumas, Joseph Balsamo, 1846)
    • À 36 ans, elle s'était fait un nom dans les prétoires en collectionnant les acquittements ou les peines allégées pour les pires criminels. — (Jean-Christophe Grangé, La terre des morts, 2018, édition Le livre de poche, page 425.)
  4. (Par métonymie) (Justice) Tribunal.
  5. (France) (Droit, Prison) Commission de discipline des prisons.
    • Si des infractions ont été signalées, le directeur a obligation de tenir chaque jour un prétoire de justice disciplinaire. — (lien web www.enap.justice.fr)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]