prévôt

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : prevot

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin praepositus (« placé devant, président ») → voir préposé. (Vers 1140) prevost, provost.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
prévôt prévôts
\pʁe.vo\

prévôt \pʁe.vo\ masculin

  1. (Histoire) Officier ou magistrat chargé d’une juridiction ou préposé à une haute surveillance.
    • Le prévôt des monnaies.
    • Le prévôt de la maréchaussée.
    • Ceux qui l’escortent sont Marcel, ex-prévôt des marchands, et J. Choron, prévôt actuel. Les deux derniers vont mettre sur pied leurs compagnies de bourgeois. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. VII)
  2. (Militaire) Commandant de la gendarmerie du quartier général d’un corps d’armée.
    • Grand prévôt, Commandant de la gendarmerie d’un quartier général d’armée.
    • Prévôt de salle, prévôt d’armes, Sous-maître d'escrime.
    • Outre les missions de police générale qui leur sont dévolues par les règlements militaires, les prévôts ainsi que les officiers, gradés et gendarmes placés sous leurs ordres exercent la police judiciaire militaire, conformément aux dispositions des articles L. 211-2 etc. — (Article L411-2, Code de justice militaire (nouveau), France, 2009)
  3. (Gymnastique) (Escrime) (Danse) (Boxe) Sous-maître de gymnastique, d'escrime, de culture physique, de danse et de boxe.
    • Mais l’étranger s’excusait en disant qu’autrefois, avant d’être devenu boiteux, il avait été prévôt de la salle de danse à la cour du roi de Hongrie. — (Ernst Theodor Amadeus Hoffmann, Le Diable à Berlin, 1820, Traduit par Henry Egmont)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • prévôt sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]