prêter le flanc

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution verbale [modifier]

prêter le flanc \Prononciation ?\ intransitif (se conjugue, voir la conjugaison de prêter)

  1. (Militaire) Se porter ou marcher sans précaution avec le risque d'être pris en flanc par l’ennemi.
    • Ce héros, la lance brandie en avant, l’oriflamme sacrée flottant au-dessus de sa tête, entra d'un élan fougueux dans la masse guerrière qui lui prêtait le flanc. — (Ivan Gobry, Charles VIII: Fils de Louis XI 1483-1498, Éditions Flammarion, 2012)
  2. (Figuré) S’exposer à ; donner prise à.
    • Leur vanité, leur patriotisme tirant sur le nationalisme, donnèrent lieu à beaucoup de critiques ; ils leur prêtaient le flanc. — (Sophie Basch & ‎Robert A. Jouanny , Le mirage grec: la Grèce moderne devant l'opinion française depuis la création de l’École d'Athènes jusqu'à la guerre civile grecque (1846-1946), Hatier, 1995, p.495)

Traductions[modifier]

Références[modifier]