premier-ministrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dénominal de premier ministre et -er.

Verbe [modifier le wikicode]

premier-ministrer \pʁə.mje.mi.nis.tʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Être premier ministre de.
    • Stephen Harper doit « premier-ministrer » un pays, Mario Dumont, s’il est élu, n’aura qu’à « premier-ministrer » une province. — (Site martineau.blogue.canoe.ca (typographie adaptée))
    • Il ne peut pas premier-ministrer la Belgique sans le soutien de Kabila. — (Site sololabien.com (typographie adaptée))
  2. Nommer premier ministre.
    • Rien de mieux que « premier-ministrer » quelqu’un pour le griller quelque temps. — (Site forum.hardware.fr (s supprimé à quelques ; typographie adaptée))
    • Lui l’élu de circonstance, arriviste du pouvoir pour un mandat de 5 ans, démocrate prétendu qui s’éternise au nom d’accords bidons jusqu’à premier-ministrer un va-nu-pied comme Soro, à accepter l’arbitrage de celui qu’il désignait — dans sa xénophobie raciste et opportuniste exacerbée — comme son véritable ennemi, le président burkinabè. — (Site www.grioo.com (e ajouté à exacerbé ; typographie adaptée), 24 février 2010)

Traductions[modifier le wikicode]