prendre la tangente

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir prendre et tangente

Locution verbale [modifier]

prendre la tangente \pʁɑ̃.dʁə la tɑ̃.ʒɑ̃t\ intransitif

  1. (Sens propre) S’écarter d’un mouvement.
    • Un tournant majeur semble donc s’opérer en Occident vers le XIe siècle : à partir de là, les sociétés occidentales prennent la tangente par rapport aux deux principales puissances d’Eurasie occidentale. — (Joseph Morsel avec la collaboration de Christine Ducourtieux; « L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat… », 2007)
  2. (Figuré) (Familier) S’esquiver, s’enfuir.
    • Or, chaque année, seuls 350 des 400 000 contribuables assujettis à l’impôt sur la fortune (ISF) prennent la tangente. Un chiffre stable depuis dix ans. — (Linda Bendali, Tous délocalisés !, in Terra Economica du 9 novembre 2006)
    • Grand chef de l’école de pensée bouddhiste Rigpa, Sogyal Rinpoché a dû prendre la tangente loin des gongs et des vapeurs d’encens : huit de ses plus proches disciples viennent de raconter dans une lettre détaillée comment ce maître d’une haute spiritualité détournait à son profit exclusif des dons exigés en liquide et traitait avec compassion ses disciples : humiliations, coups assénés à l’aide de son gratte-dos, agressions sexuelles. — (Quand lama vicieux, lama dangereux…, Le Canard Enchaîné, 30 août 2017, page 8)