prendre pour un lapin de six semaines

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir prendre, lapin, six et semaine, pour rappeler l’image de naïveté associée au lapereau.

Locution verbale [modifier le wikicode]

prendre pour un lapin de six semaines \pʁɑ̃dʁ pu.ʁ‿œ̃ la.pɛ̃ də si sə.mɛn\ transitif (se conjugue → voir la conjugaison de prendre)

  1. (Lorraine) (Familier) Utilisé pour indiquer à son interlocuteur que son but est évident, que son entourloupe a été démasquée, que l’on n’est pas dupe ni idiot.
    • 2 000 € pour une tranchée de cinq mètres ? Tu m’as pris pour un lapin de six semaines ?

Variantes[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Vosges) : écouter « prendre pour un lapin de six semaines [Prononciation ?] »
  • France (Vosges) : écouter « prendre pour un lapin de six semaines [Prononciation ?] »
  • France (Lyon) : écouter « prendre pour un lapin de six semaines [Prononciation ?] »