prendre ses quartiers d’hiver

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De la locution prendre ses quartiers, en précisant qu'il s'agit d'un cantonnement pour la durée de l'hiver.

Locution verbale [modifier le wikicode]

prendre ses quartiers d’hiver \Prononciation ?\ intransitif — (se conjugue → voir la conjugaison de prendre)

  1. (Militaire) S’établir dans un casernement propre à hiverner.
  2. (Par extension) S’installer dans l’endroit où on compte passer l’hiver.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « prendre ses quartiers d’hiver [Prononciation ?] »

Références[modifier le wikicode]

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (prendre)