prendre son pied

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin pedem tollere (« prendre son pied »).
L’expression aurait son origine dans l’argot des pirates et corsaires. « Prendre son pied », c’est partager le butin mesuré à l’aide du pied, l’unité de mesure, d’où le sens de plaisir partagé. Il s’ensuit que prendre son pied tout seul est une absurdité étymologique. Référence nécessaire

Locution verbale [modifier]

prendre son pied \pʁɑ̃.dʁə sɔ̃ pje\ (se conjugue, voir la conjugaison de prendre)

  1. (Populaire) Prendre beaucoup de plaisir (principalement sexuel).
    • Pied, sm. pied || (fam.) imbécile || Expr. diverses. Avoir, prendre son pied, avoir du plaisir (sensuel), jouir. Il y a du pied, ça va bien, tout va bien ; il y a moyen de (faire). — (Henri Bauche, Le Langage populaire : grammaire, syntaxe et dictionnaire du français tel qu’on le parle dans le peuple de Paris, Payot, Paris, 1928)
    • Le râleux facteur l’a surprise un soir, derrière la chapelle, qui prenait joliment son pied avec Tatave, Jules et Julien !… Ils étaient tous les quatre, ensemble !… — (Louis-Ferdinand Céline, Mort à crédit, Denoël, 1936)
    • Partager, partage : fader, fadage, fade ; décarpiller (signifie aussi fouiller, chercher), décarpillage ; part de butin : fade, pied, taf (pied signifiait anciennement denier, sou) ; avoir son pied, aller au pied ; (prendre son pied, dans le domaine érotique, signifie prendre sa part de plaisir). — (Revue internationale de criminologie et de police technique, volumes 12 à 13, Centre international d’études criminologiques, 1958)
    • Mais voici d’abord les faits que nous donnons d’après le Dictionnaire des Argots de G. Esnault, largement complété car il a d’étranges lacunes du fait surtout que l’auteur recule devant les significations dites « obscènes ». Or tous les mots de la série entrent dans la locution prendre son pied, son mare, son fade, son taf au sens de « jouir », « éprouver l’orgasme sexuel ». Or, c’est là un des dénominateurs sémantiques décisifs faute duquel la reconstruction est impossible.
      […]
      La clef de ce système est dans le générique
      pied « part », prendre son pied, aller au pied « partager ». L’un des sens du mot, en effet, est « mesure » et l’on trouve même l’expression pied au sens de « portion de terre » (cf. FEW pes). — (Cahiers de lexicologie, volumes 16 à 19, Centre nationale de la recherche scientifique, 1970)
    • Il représente ainsi la sexualité dans des expressions comme « prendre son pied » ou « avoir trouvé chaussure à son pied ». — (Didier Dumas, Et si nous n’avions toujours rien compris à la sexualité ?, 2004)

Synonymes[modifier]