Aller au contenu

preskaŭ

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : preskau

Espéranto[modifier le wikicode]

Dans d’autres systèmes d’écriture : preskaux, preskau

Étymologie[modifier le wikicode]

(1887) Attesté dans Unua Libro de L. L. Zamenhof[1]. Mot-racine fondamental[2] issu du français presque avec le pseudo-suffixe -aŭ[1]. À rapprocher de l’italien pressoché[1].

Adverbe [modifier le wikicode]

preskaŭ \ˈpre.skaw\

  1. Presque.
    • Sed morti preskaŭ momente, iri al la morto, vidante super si la bluan ĉielon, enspirante la lastan fojon per plena brusto la vivigan aeron — kaj morti en malvasta kesto, enfosite en la teron, kaj esti atestanto de sia propra agonio — estas grandega diferenco — (Nikolaï Afrikanovitch Borovko, El la tombo, dans La Esperantisto, 1892, pp.103-108 → lire en ligne)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Prononciation[modifier le wikicode]

  • (Région à préciser) : écouter « preskaŭ [ˈpre.skaw] »
  • Pays-Bas (partie continentale) (Wijchen) : écouter « preskaŭ [Prononciation ?] »
  • France (Toulouse) : écouter « preskaŭ [Prononciation ?] »

Références[modifier le wikicode]

Sources[modifier le wikicode]

  1. a b et c « preskaŭ », dans Ebbe Vilborg, Etimologia Vortaro de Esperanto (Volume 4), 1995, p. 86
  2. Fundamento de Esperanto.

Bibliographie[modifier le wikicode]