prie-Dieu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir Dieu et prier.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
prie-Dieu
\pʁi.djø\
Prie-Dieu

prie-Dieu \pʁi.djø\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Mobilier) Sorte de chaise basse, sur laquelle on s’agenouille pour prier Dieu.
    • En face, sur des prie-Dieu garnis de velours, ont pris place la vieille marquise douairière dans sa robe de brocart couleur de feu et la jeune dame de Trinquelage, coiffée d’une haute tour de dentelle gaufrée à la dernière mode de la cour de France. — (Alphonse Daudet, Les trois messes basses, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 198.)
    • Elle salua le tabernacle du maître-autel d’une grande inclinaison de tête, renforcée d’une légère révérence, et elle tourna à droite, revint un peu vers l’entrée, puis, prenant une résolution, elle s’empara d’un prie-Dieu et s’agenouilla. — (Guy de Maupassant, Bel-Ami, 2e partie, IV)
    • Cette pièce était meublée d’un petit lit de fer, […] ; en face de la couche, une table, couverte d’un tapis et d’une écritoire, et un prie-Dieu au-dessus duquel était cloué un Christ ; […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Ce matin nous n'avons retrouvé aucun de nos prie-Dieu ! Vous m'avouerez que c'est un peu roide ! — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 31.)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Toulouse) : écouter « prie-Dieu »

Références[modifier le wikicode]