profès

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : profes

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin professus (« qui déclare »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin profès
\pʁɔ.fɛ\
Féminin professe
\pʁɔ.fɛs\
professes
\pʁɔ.fɛs\

profès masculin \pʁɔ.fɛ\

  1. (Religion) (Christianisme) Qualifie le religieux ou la religieuse qui a fait les vœux par lesquels on s’engage dans un ordre religieux, après que le temps du noviciat a expiré.
  2. (Par extension) (Christianisme) Relatif à la maison dans laquelle résident ces religieux.
    • Maison professe.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
profès
\pʁɔ.fɛ\

profès masculin

  1. (Christianisme) Celui qui a fait ces vœux.
    • 1192. — Dom Albéric Robert de Malral, de Mars, probablement Marcq-sous-Bourcq (Ardennes), profès à Saint-Remi de Reims le 3 mai 1646, décédé a la Sainte-Trinité de Fécamp le 29 novembre 1675. — (« Les bénédictins champenois de la Congrégation de Saint-Maur, originaires de l'ancien diocèse de Reims : Liste des bénédictins », dans les Travaux de l'Académie nationale de Reims, tomes 97-98, années 1895-1895 1er tome, Reims : chez F. Michaud, 1896, p. 185)
  2. (Par extension) Initié. — Note : Dans ce sens, il est souvent ironique.
    • C’est ainsi qu’on voit de stoïques profès reculer l’échéance jusqu’à trop tard — (Anne F. Garréta, La Décomposition, 1999).

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]