prolixe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin prolixus (« qui se répand abondamment »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
prolixe prolixes
\pʁɔ.liks\

prolixe \pʁɔ.liks\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est trop long, diffus, en parlant ou en écrivant.
    • Si l’un était peu loquace, l’autre était volontiers bavard. D’après cela, on ne s’étonnera pas que les questions fussent très prolixes, et les réponses très brèves. — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, pages 53-68)
    • Parfois la liquidation des comptes frisait les moyens violents. C’était toujours un démêlé fort prolixe et souvent pénible, mais à notre époque de progrès on ne gagne pas sa vie sans batailler. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 46 de l’édition de 1921)
    • Auteur prolixe, Acloque ne s'est pas contenté de limiter ses travaux à l'étude de la flore et de la fonge (champignons et lichens). La faune a également retenu son attention comme l'attestent plusieurs volumes […]. — (Jean-Roger Wattez, « Un botaniste injustement oublié, Alexandre Acloque (1871-1941) », dans le Bulletin de la Société Botanique du Nord de la France, 2018, vol. 71 (1-4), p. 242)
    • (Sens figuré)Les oiseaux faisaient entendre leurs prolixes concerts ; […]. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]