prophétisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De prophète avec le suffixe -isme.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
prophétisme prophétismes
\Prononciation ?\

prophétisme \Prononciation ?\ masculin

  1. (Religion) Ensemble des idées et de la manière des prophètes dans l'Ancien Testament.
    • L'extinction à peu près totale du prophétisme, cette fleur admirable du génie d'Israël. — (Revue des Deux-Mondes, 1er mars 1872)
  2. (Religion) Mouvement de prédictions et de prédication par des prophètes
    • Le pasteur-historien devait avoir bien des continuateurs, notamment Napoléon Peyrat (Histoire des pasteurs du Désert, 1842), qui réhabilite les camisards et le phénomène du prophétisme, […]. — (Chantal Bordes-Benayoun, Patrick Cabanel & Colette Zytnicki, Les musées protestants et juifs dans le midi de la France, dans Une histoire à soi: Figurations du passé et localités, sous la direction de Alban Bensa & Daniel Fabre, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2015)
  3. (Par analogie) Propension à donner des prévisions d'un avenir plus ou moins éloigné
    • Pour elle, la réfutation des maîtres à penser et du prophétisme, en particulier sartrien, comme de la médiatisation béachélienne, forme le noyau le plus incisif et le plus polémique des premiers numéros de la revue. — (François Hourmant, Le désenchantement des clercs: Figures de l'intellectuel dans l'après-Mai 68, Presses universitaires de Rennes, 2015)

Traductions[modifier]

Références[modifier]