prophétisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De prophète avec le suffixe -isme.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
prophétisme prophétismes
\Prononciation ?\

prophétisme \Prononciation ?\ masculin

  1. (Religion) Ensemble des idées et de la manière des prophètes dans l'Ancien Testament.
    • L'extinction à peu près totale du prophétisme, cette fleur admirable du génie d'Israël. (Revue des Deux-Mondes, 1er mars 1872)
  2. (Religion) Mouvement de prédictions et de prédication par des prophètes
    • Le pasteur-historien devait avoir bien des continuateurs, notamment Napoléon Peyrat (Histoire des pasteurs du Désert, 1842), qui réhabilite les camisards et le phénomène du prophétisme, […]. (Chantal Bordes-Benayoun, Patrick Cabanel & Colette Zytnicki, Les musées protestants et juifs dans le midi de la France, dans Une histoire à soi: Figurations du passé et localités, sous la direction de Alban Bensa & Daniel Fabre, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2015)
  3. (Par analogie) Propension à donner des prévisions d'un avenir plus ou moins éloigné
    • Pour elle, la réfutation des maîtres à penser et du prophétisme, en particulier sartrien, comme de la médiatisation béachélienne, forme le noyau le plus incisif et le plus polémique des premiers numéros de la revue. (François Hourmant, Le désenchantement des clercs: Figures de l'intellectuel dans l'après-Mai 68, Presses universitaires de Rennes, 2015)

Traductions[modifier]

Références[modifier]