proposer la botte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Cette expression ferait référence à la botte de l’escrime, une métaphore de l’acte sexuel et de l’attaque dite « la botte » (information à préciser ou à vérifier).

Locution verbale [modifier le wikicode]

proposer la botte \pʁo.po.ze la bɔt\ (se conjugue, voir la conjugaison de proposer)

  1. (Figuré) (Sexualité) Inviter d’une façon directe et sans équivoque à une relation sexuelle.
    • Les deux abrutis ont cru qu'il les traitait de pédés refoulés, et qu’il leur proposait la botte. — (Christophe Gaston, La Pierre d’ombre, page 138, 2011, Mon Petit Éditeur)
    • Une malade bien connue dans le village, qui proposait la botte à tout homme venant ? — (Claude Duneton, Marguerite devant les pourceaux, 1991, Grasset)
    • Beaucoup de ces trentenaires auraient certainement apprécié qu'il leur proposât la botte, mais il était certain qu'elles ne pourraient pas lui offrir le plaisir procuré par ses jeunes amantes. — (Pascal Gonthier, En courant vers le Minotaure, Éditions Publibook, 2009, p.136)
    • Je décline pour ne pas froisser Chaglaate. Je fais comme le plombier auquel la dame sinistrée proposait la botte et qui préférait un coup de rouge. — (Frédéric Dard, San-Antonio : Vol au-dessus d'un lit de cocu, Éditions Fleuve noir, 1978)