prostitueur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De prostituer avec le suffixe -eur.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin prostitueur
\pʁɔs.ti.ty.œʁ\

prostitueurs
\pʁɔs.ti.ty.œʁ\
Féminin prostitueuse
\pʁɔs.ti.ty.øz\
prostitueuses
\pʁɔs.ti.ty.øz\

prostitueur \pʁɔs.ti.ty.œʁ\ masculin

  1. Qui pousse ou force à la prostitution.
    • Les prostitueurs, les courtisanes, il y en a maintenant, je crois, plus que de mouches au plus fort de l’été. — (Théatre de Plaute, traduction de J. Naudet, tome 9, 1838)
    • Des maris débauchés ; […] des marchands d’esclaves ; des prostitueurs et des prostitueuses : N’est-ce pas là le spectable le plus corrupteur qu’on puisse donner à un peuple ? — (Jacques François Denis, Histoire des théories et des idées morales dans l’antiquité, tome 1, 1856)
    • Prise par des pirates, elle a été livrée à un prostitueur ; mais à mesure que des hommes approchaient d’elle, elle obtenait d’eux de l’épargner. — (Pierre Saintyves, Les saints, successeurs des dieux : essais de mythologie chrétienne, 1907)
    • Il n’y a de prostituées que là où existent des « prostitueurs » et des proxénètes. — (Bruno Jaffré, Burkina Faso, les années Sankara, 1989)
    • Pour nous, n’est envisageable qu’une politique ambitieuse de lutte contre le sexisme, contre les violences et pour l’égalité, qui cesse de réprimer les personnes prostituées, lutte réellement contre toutes les formes de proxénétisme, et responsabilise, sur le modèle suédois, les clients prostitueurs en posant un principe fort. — (Claudine Legardinier, « Madame Parité commence fort en renvoyant les femmes… au bordel ! », L’Humanité, 25 mars 2010)
    • Créer un Observatoire national sur les violences faites aux femmes et voter une loi visant à abolir le système prostitueur. — (« Convention “égalité réelle” du PS : les principales propositions », LesÉchos.fr, 8 décembre 2010)
    • En payant pour obtenir un rapport sexuel, le client prostitueur impose sa volonté au mépris de l’autre et de son désir. — (« Une pétition pour abolir la prostitution en France », L’Express.fr, 25 octobre 2011)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
prostitueur prostitueurs
\pʁɔs.ti.ty.œʁ\

prostitueur \pʁɔs.ti.ty.œʁ\ masculin

  1. Personne qui pousse ou force à la prostitution.
    • Traité tour à tour de « pourceau », de « viandard », de « reptile du bord de trottoir », de « pervers », de « prostitueur » ou « d’esclavagiste pépère » : le chœur des grenouilles sexophobes n’a pas de mots assez durs pour le qualifier. — (« Affaire Ribery : Défense du client d’une prostituée “mineure” », LeMonde.fr, 23 aout 2010)
    • L’obscène prostitueuse ferme son lupanar. — (Jean-Jacques Pauvert et Mathias Pauvert, Anthologie historique des lectures érotiques : De Gilgamesh à Saint-Just, de -2000 à 1790, 1995)

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir souteneur

Traductions[modifier le wikicode]

→ voir souteneur

Références[modifier le wikicode]