prote

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Prote

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du grec ancien πρῶτος, prôtos (« premier »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
prote protes
\pʁɔt\

prote \pʁɔt\ masculin et féminin identiques

  1. (Imprimerie) Employé d’une imprimerie, dont les fonctions correspondent à celles de chef d’atelier ou de contremaître.
    • Un autre maître Jacques qui pût être compositeur, correcteur et prote. — (Balzac)
    • Gaubertin, qui ne savait où placer un fils naturel, […] le voyant devenu prote d’une imprimerie, fit créer en sa faveur un brevet d’imprimeur à la résidence de la Ville-aux-Fayes. — (Honoré de Balzac, Les Paysans, 1823)
    • Si les imprimeurs, les protes, les brocheurs, tout ce monde employé à l’œuvre d’un seul, avaient pu voir ce regard d’angoisse et d’attente, les mains se seraient hâtées, les lettres se seraient bien mises en pages, les pages en volumes pour arriver à temps, c’est-à-dire un jour plus tôt, et donner au mourant la joie de retrouver, toute fraîche dans le parfum du livre neuf et la netteté des caractères, cette pensée qu’il sentait déjà fuir et s’obscurcir en lui. — (Alphonse Daudet, Le dernier livre, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 182.)
    • — Ma femme est peu sérieuse, mon général. Mais moi, je ne suis pas un vagabond comme il y en a tant. Je m’appelle Herbin. J’ai un métier. Je suis prote.
      — Qu’est-ce que c’est que ça ?
      — Correcteur d’imprimerie.
      — (Jules Supervielle, Le Voleur d’enfants, 1926, p. 53)
    • Les typographes nous épataient en actionnant les linotypes d’où sortaient les caractères de plomb. Ils nous montraient les lettres rangées dans des casiers de bois – les casses. Sur les tables de marbre, nous relisions, ébahis, nos articles dont tous les caractères étaient inversés. Le « prote », le tout-puissant chef de la compo, animait la cérémonie. — (La Presse, 5 janvier 2016)

Notes[modifier le wikicode]

On distinguait le prote à la composition et le prote aux presses ou prote aux machines.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Occitanie) : écouter « prote »

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • prote sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • prote dans la bibliothèque Wikisource Article sur Wikisource

Références[modifier le wikicode]