prote

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Prote

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du grec ancien πρῶτος, prôtos (« premier »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
prote protes
\pʁɔt\

prote \pʁɔt\ masculin et féminin identiques

  1. (Imprimerie) Employé d’une imprimerie, dont les fonctions correspondent à celles de chef d’atelier ou de contremaître.
    • Un autre maître Jacques qui pût être compositeur, correcteur et prote. — (Balzac)
    • Gaubertin, qui ne savait où placer un fils naturel, […] le voyant devenu prote d’une imprimerie, fit créer en sa faveur un brevet d’imprimeur à la résidence de la Ville-aux-Fayes. — (Honoré de Balzac, Les Paysans, 1823)
    • — Ma femme est peu sérieuse, mon général. Mais moi, je ne suis pas un vagabond comme il y en a tant. Je m’appelle Herbin. J’ai un métier. Je suis prote.
      — Qu’est-ce que c’est que ça ?
      — Correcteur d’imprimerie.
      — (Jules Supervielle, Le Voleur d’enfants, 1926, p. 53)
    • Les typographes nous épataient en actionnant les linotypes d’où sortaient les caractères de plomb. Ils nous montraient les lettres rangées dans des casiers de bois – les casses. Sur les tables de marbre, nous relisions, ébahis, nos articles dont tous les caractères étaient inversés. Le « prote », le tout-puissant chef de la compo, animait la cérémonie. — (La Presse, 5 janvier 2016)

Notes[modifier le wikicode]

On distinguait le prote à la composition et le prote aux presses ou prote aux machines.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Occitanie) : écouter « prote »

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • prote sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • prote dans la bibliothèque Wikisource Article sur Wikisource

Références[modifier le wikicode]