pruine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : pruiné

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin pruina, « frimas, gelée blanche ».

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
pruine pruines
/pʁy.in/

pruine /pʁy.in/ féminin

  1. (Botanique) (Mycologie) Pellicule glauque et cireuse qui recouvre la surface des fruits ou des feuilles de certains végétaux ou la cuticule de certains champignons.
    • Elle mordait avec volupté les grosses prunes violettes couvertes de pruine.
  2. (Entomologie) Efflorescence pigmentée très fine recouvrant le tégument de certains insectes et leur donnant un aspect givré ou poussiéreux.
    • Cette pruine grisâtre disparaît lorsque les insectes sont plongés dans l’alcool. (François Leclant, Les pucerons des plantes cultivées. Clefs d’identification : 3. Cultures fruitières, Éditions Quae, 2000)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Littré, Dictionnaire de la langue française, Tome 2, 1863
  • Bulletin de la Société entomologique du nord de la France

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]