prussique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De Prusse, avec le suffixe -ique, car l’action de l’acide prussique sur le fer donne le bleu de Prusse.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
prussique prussiques
\pʁy.sik\

prussique \pʁy.sik\

  1. (Chimie) (Désuet) Ancienne dénomination de cyanhydrique.
    • L’eau du récipient destinée à recevoir les produits solubles ne contenoit que de l’acide carbonique, et pas un atome de principe prussique. — (Journal de la Société des Pharmaciens de Paris, 1797)
    • […], avoir supposé tout, excepté cette goutte d’eau froide tombant sur les plus vaporeuses formes de la fantaisie et les dissolvant comme l’acide prussique dissout la vie ! — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • L.essence d'amandes amères contient de l'acide prussique qui est toxique et qu'on enlève, et de l'aldéhyde benzoïque presque pure. — (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie, 1924, page 28)
    • C'est des repas dont on se souvient. Déjeuner en tête-à-tête et je me suis retrouvé à Cochin, aux urgences. Trois lavages d'estomac, qu'est-ce qu'on a retrouvé dans mes viscères, de l'acide prussique, un beurre ! "— (film Elle cause plus, elle flingue, 1972, dialogues de Michel Audiard et Jean-Marie Poiré, réalisation : Michel Audiard)
Notes[modifier le wikicode]
Ce mot est principalement utilisé dans la locution acide prussique.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]