puisard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De puits ou puiser avec suffixe -ard.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
puisard puisards
\pyi.zaʁ\

puisard \pyi.zaʁ\ masculin

  1. (Plomberie) Sorte de puits pratiqué pour recevoir des eaux de pluie ou les eaux résiduelles ou usées pour permettre à la terre de les absorber.
    • Bâtir un puisard à pierres sèches.
  2. (Mine) Puits de mine creusé pour collecter les eaux d’infiltration.
    • On marchait dans l’eau qui, filtrant par les fentes du roc, se réunit en ruisseau au milieu du chemin et coule ainsi jusqu’à des puisards, où des machines d’épuisement la prennent pour la verser au dehors. — (Hector Malot, Sans famille, 1878)
  3. Ouverture permettant de pénétrer dans un aqueduc pour le nettoyer ou le réparer.
  4. (Marine) Espace compris entre deux varangues et où s'accumulent les eaux de cales.
    • Si une cale contient ces matières en vrac ou sans emballage, le conducteur doit s'assurer quotidiennement aux puisards et aux tuyauteries des pompes qu'aucune eau n'a pénétré dans les fonds de cale. — (Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par voies de navigation intérieures (ADN), ONU, 2003, vol.1, p. 253)
  5. (Vieilli) Récipient servant à puiser.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]