pulser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Verbe 1) (1825) Dénominal de pulsation, avec une influence certaine mais tardive de l’anglais to pulse.
(Verbe 2) (1897) Dénominal de pulsion.

Verbe 1 [modifier le wikicode]

pulser \pyl.se\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Produire des pulsations, en parlant du cœur, des artères.
    • La tête du fœtus s’engage dans le détroit, et pousse au-devant d’elle une anse du cordon ombilical dont les artères pulsent encore, mais faiblissent beaucoup pendant la durée des contractions utérines. — (Mme Lachapelle, Pratique des accouchemens, J.-B. Baillère, tome III, 1825, pages 271-272)
    • Le café convient plus particulièrement aux personnes dont les artères pulsent plus lentes , dont le cœur s'émotionne le moins. — (Jean Baptiste Debourge, Le livre de chacun et de tous, ou Les causeries populaires sur l’hygiène, Humbert, 1860, page 105)
  2. (Littéraire) Être animé de pulsations, d’afflux répétés et violents, en parlant d’un organe, d’une sensation de douleur ou d’une forte émotion.
    • Je me remis en position assise et recommençai à m’explorer. Cette fois, je rencontrai, au niveau de la cheville, une grosseur étrange, qui enflait et pulsait sous mes doigts... — (Albertine Sarrazin, L'Astragale, Fayard, 1965, chapitre 1)
    • Une douleur lancinante pulsait dans ma tête au rythme des battements de mon cœur, irradiant dans tout mon corps. — (Laurent Guillaume, Black Cocaïne, Denoël, 2010, chapitre 10)
  3. Changer de luminosité et / ou de couleur par cycles plus ou moins rapides, en parlant de lumière.
    • Un avion au ventre chaud, prêt à ramper entre les petites lumières qui pulsent, bleues, orangées, et prêt à s’arracher dans un grondement. — (Corinne Desarzens, Un roi, Grasset, 2011, page 49)
  4. (Spécifiquement) (Astronomie) Changer de luminosité, en parlant d’une étoile variable.
    • [...] l’astuce consista à remarquer qu’une céphéide puissante comme 1 000 soleils pulsait en passant par un maximum tous les cinq jours, tandis qu’une autre 5 fois plus volumineuse pulsait avec un rythme de 10 jours. — (David Elbaz, À la recherche de l’Univers invisible, Odile Jacob, 2016)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Verbe 2[modifier le wikicode]

pulser \pyl.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Envoyer (de l’air chaud) par ventilation (surtout employé comme participe passé adjectivé : « air pulsé »).
    • Le chauffage pour les salles de vente sera donc fait par de l'air chauffé modérément et pulsé mécaniquement. — (Philippe Picard, Traité pratique du chauffage et de la ventilation, Baudry, 1897, page 386)
    • Un ventilateur pulse l’air neuf préchauffé dans la pièce par une bouche d’insufflation. — (Louise Schriver-Mazzuoli, La pollution de l’air intérieur, Dunod, 2009, page 193)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]