pulvinus

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier]

Étymologie[modifier]

Pour la forme, de pulvis (« poussière, poudre, sable ») avec le suffixe -inus. Le mot est construit comme un adjectif « [tas] de poussière, de sable, de poudre ».
Pour le sens, c’est la même métaphore qui lie, en anglais, grind (« réduire en poudre ») et ground (« sol »).

Nom commun [modifier]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif pulvinus pulvinī
Vocatif pulvine pulvinī
Accusatif pulvinum pulvinōs
Génitif pulvinī pulvinōrum
Datif pulvinō pulvinīs
Ablatif pulvinō pulvinīs

pulvīnus \Prononciation ?\ masculin

  1. Tas, plate-bande, massif, pelouse, banc de sable.
  2. (Architecture) Coussin, assise, base.
    • Alvei autem latitudo inter parietem et pluteum ne minus sit pedes senos, ut gradus inferior inde auferat et pulvinus duos pedes. — (Vitruve, De architectura, V)
      Sur cette aire on construira des piles avec des briques de huit pouces, disposées de manière à pouvoir soutenir des carreaux de deux pieds.
  3. Coussin, oreiller.
    • epistula super caput in pulvino posita, Sall. J. 71, 4
  4. (Par métonymie) Place d’honneur.
    • honestiorem te aut turpiorem potest facere pulvinus? Sénèque. Ira, 3, 37, 4

Dérivés[modifier]

Références[modifier]


Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Nom commun [modifier]

pulvinus \Prononciation ?\ masculin invariable

  1. (Botanique) Organe moteur permettant de changer la position de la feuille.
    • Les nyctinasties et les séismonasties dépendent de variations de turgescence dans les organes moteurs spécialisés, nommés pulvinus. — (William G. Hopkins, Physiologie végétale, De Boeck Supérieur, 17 juin 2003 - 532 pages p. 408).