punching-ball

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : punching ball

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’anglais punching, « action de cogner, de donner un coup de poing » et ball, « balle, ballon », bien que la langue d’origine utilise le mot bag, « sac », pour désigner cet accessoire.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
punching-ball punching-balls
\pœn.ʃiŋ.bol\
ou \pœn.tʃiŋ.bol\

punching-ball \pœn.ʃiŋ.bol\ ou \pœn.tʃiŋ.bol\ masculin

  1. (Faux anglicisme) (Boxe) Gros ballon maintenu au sol ou attaché au plafond sur lequel s’entraîne un boxeur.
    • Il se détourna, comme un homme qui a dû apprendre à renoncer, presque comme un malade que tout contact brutal effraie ; et quand, traversant le cabinet de toilette contigu, il passa devant un punching-ball qui y était suspendu, il lui donna un coup d’une rapidité et d’une violence telles qu’on n’en voit guère dans une humeur résignée ou dans un état de faiblesse. — (Robert Musil, L’Homme sans qualités, 1930-1932 ; traduction de Phillipe Jaccottet, 1956, p. 16.)
  2. (Figuré) Objet qui sert à passer sa colère.
    • En vol, certains se vengent sur les PNC, premier punching-ball humain après enregistrement sur bornes automatiques. — (Pascale Krémer, Catherine Rollot, « Les passagers agités, plaie du transport aérien », Le Monde. Mis en ligne le 8 décembre 2017)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]