pyrogallol

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé du préfixe pyro- et du suffixe -ol sur le nom galle, la noix de galle étant à l’origine de l’acide gallique et donc du pyrogallol.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pyrogallol pyrogallols
\pi.ʁɔ.ga.lɔl\

pyrogallol \pi.ʁɔ.ɡa.lɔl\ masculin

  1. (Chimie) Triphénol dérivé du benzène, obtenu par distillation sèche de l’acide gallique ; c’est un réducteur connu également sous le terme impropre d’acide pyrogallique.
    • Le pyrogallol est également un allergène cutané rare. De grands fabricants n’utilisent plus, à l’heure actuelle, le pyrogallol. — (M.-B. Cleenewerck, Actualités en coiffure, in Progrès en dermato-allergologie Dijon 2002, page 96)
    • Le pyrogallol est le premier développateur organique employé en photographie. Il est le développateur le plus largement utilisé au XIXème et au début du XXème siècle. — (Amandine Bessis, Rendu des valeurs des images noir et blanc - Influence de l’image secondaire des négatifs traités au pyrogallol lors du tirage sur papier à grade variable, Mémoire de recherche Photographie - Traitement des images, École nationale supérieure Louis Lumière, juin 1998, pyrogallol.free.fr)
    • Le pyrogallol (ou trihydroxybenzène ou acide pyrogallique) a pour formule C6H3(OH)3. Il est utilisé en pommades pour le traitement de certaines affections cutanées, notamment le psoriasis, mais c’est un produit à manipuler avec précautions car il est extrêmement toxique. — (Georges Dolisi, Dictionnaire médical, dictionnaire-medical.net)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]