quéo

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : queo, quẹo

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot vraisemblablement d'origine onomatopéique; le thème le plus fréquent du chant remarquablement vif et sonore du quéo rosalbin est en effet transcrit le plus souvent comme wi‿o.ʃi‿o, wi‿u.ʃwi‿u, et ʃi‿u. Chaque "verset" de ces phrases est chanté en duos véritables où les deux partenaires d'un couple s'échangent des variations sur ces thèmes d'une manière responsoriale, i.e. en antiphonie, selon un mode qui rappelle assez bien le chant des moqueurs (cf. famille des mimidés) [1]. Ces duos mâle/femelle en antiphonie sont très peu fréquents chez les oiseaux, et on peut expliquer assez aisément le choix de quéo comme nom vernaculaire spécifique original basé sur l'onomatopée rendant un chant très remarquable. En effet, avant les changements majeurs apportés à la systématique des thraupidés et des genres apparentés en 2013[2], qui ont élevé le nom de quéo à un rang générique et en ont fait le membre unique d'une nouvelle famille distincte, cet oiseau portait le nom de tangara quéo.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
quéo quéos
\ke.o\
Le quéo.

quéo \ke.o\ masculin

  1. (Ornithologie) Genre monospécifique de passereau robuste et seul membre de la famille des rhodinocichlidés, à la gorge, aux lores et à la poitrine d'un beau rose magenta, avec une bande postoculaire blanche très caractéristique, et à la silhouette de grive (à laquelle il n'est toutefois pas apparenté), au chant très sonore que les deux membres d'un couple produisent souvent en duos responsoriaux, et fréquentant les forêts d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud septentrionale (genre Rhodinocichla).
    • Le quéo, qui était encore jusqu'à récemment (2013) considéré comme un membre des thraupidés, forme à lui seul une famille distincte, soit celle des rhodinocichlidés.

Notes[modifier le wikicode]

En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut expliciter le fait que l’on ne parle pas d’individus, mais que l’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

Synonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Vietnamien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

quéo

  1. (Botanique) Manguier de Reb; mangue de Reb.

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]


  1. Webb, M. (2014). Rosy Thrush-Tanager (Rhodinocichla rosea), version 1.0. cf. Neotropical Birds Online (T. S. Schulenberg, éditeur). Laboratoire d'ornithologie de Cornell, Ithaca, NY, USA. https://doi.org/10.2173/nb.rottan2.01
  2. del Hoyo, J., Elliott, A., Sargatal, J., Christie, D.A. & de Juana, E. (éds.). (2019) Handbook of the Birds of the World Alive. Lynx Edicions, Barcelona.