quand il n’y en a plus, il y en a encore

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Composé de quand, y, en, avoir, plus et encore.

Locution verbale [modifier le wikicode]

quand il n’y en a plus, il y en a encore \kɑ̃.t‿il n‿i ɑ̃.n‿a plu il i ɑ̃.n‿a ɑ̃.kɔʁ\ ou \kɑ̃ j‿ɑ̃.n‿a plu j‿ɑ̃.n‿a ɑ̃.kɔʁ\ (se conjugue → voir la conjugaison de avoir)

  1. (Familier) Quand quelque chose est inépuisable ou interminable.
    • Les machines à bactéries, l’avenir ne saurait se trouver ailleurs, car ce moteur-là ne risquera jamais de s’épuiser ; quand il n’y en a plus, il y en aura encore ! — (Alphonse Allais, Le Captain Cap, 1902)
    • Le gros homme sourit largement.
      « Oh ! pour ça, dit-il, vous n’avez qu’une chose à faire.
      — Laquelle ?
      — Veiller à ce qu’on ne manque pas de whisky.
      Quand il n’y en a plus, il y en a encore, » répliqua flegmatiquement Lafleur.
      — (Wenceslas-Eugène Dick, Le Roi des étudiants, 1903)
    • Disney semble s’être trouvé une nouvelle devise : « Quand il n’y en a plus, il y en a encore ». Quand la firme a décidé de s’attaquer à l’adaptation « live » de son premier dessin animé 3D, Raiponce, tout le monde pensait que cela marquait la fin de la remise au goût du jour des classiques du dessin animé qui ont fait la réputation du studio. Lourde erreur. — (Patrick Laurent, Robin des Bois aussi adapté en « live » sur DH Net.be, 14 avril 2020. Consulté le 30 juin 2020)

Traductions[modifier le wikicode]