quarante-douze

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    Mot construit par plaisanterie sur le modèle de soixante-douze ou quatre-vingt-douze, en ajoutant douze à quarante pour signifier un nombre inexistant ou le nombre cinquante-deux.

    Adjectif numéral [modifier le wikicode]

    quarante-douze \ka.ʁɑ̃t.duz\ invariable

    1. (Familier) Nombre fictif indéterminé représentant une grande valeur.
      • — Espérons que ce sera la bonne, répondit Geneviève, neutre. Voilà quarante-douze fois que tu arrêtes. — (Malika Ferdjoukh, Quatre sœurs, tome 1)
    2. (Par plaisanterie) Cinquante-deux.

    Synonymes[modifier le wikicode]

    Dérivés[modifier le wikicode]

    Prononciation[modifier le wikicode]

    Créole louisianais[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    Du français.

    Adjectif numéral [modifier le wikicode]

    quarante-douze \Prononciation ?\ invariable

    1. Cinquante-deux.
      • Li conté yé : navé quarante-douze. — (Compair Bouki avé Compair Dahomey, 1878, cité par Ingrid Neumann-Holzschuh, Sonja Fuchs, Textes anciens en créole louisianais, 1987)