quart-bouillon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

composé de quart et de bouillon
Note : Cette taxe n’était prélevée que sur le quart de la production du sel obtenu par ébullition (« bouillon ») de la saumure, elle constituait donc un privilége dans certaines provinces françaises.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
quart-bouillon
\kaʁ.bu.jɔ̃\

quart-bouillon \kaʁ.bu.jɔ̃\ masculin

  1. (Désuet) (Histoire) Réduction de la gabelle (taxe sur le sel).
    • Sous l’Ancien Régime, le sel faisait l’objet d’un monopole royal : il était entreposé dans des greniers où la population l’achetait taxé (la gabelle). Mais dans les pays dit « de quart-bouillon », comme la baie du Mont Saint-Michel, les sauniers pouvaient vendre eux-même (sic) les trois-quarts de leur production. — (Un passavant de quart-bouillon. sur societearcheologieavranchin.wordpress.com)

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]