quarteron

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom 1) (1244) Dérivés de « quartier » avec le suffixe -on. Le sens de « petit nombre » apparaît en 1616.
(Nom 2) (1722) Emprunté à l’espagnol cuarterón (« enfant né d’une métisse et d’un Espagnol ou, bien plus rarement, l’inverse »). Dérive de l’espagnol « cuarto » (« quart »); le quarteron ayant un quart de sang indien.

Nom commun 1 [modifier]

Singulier Pluriel
quarteron quarterons
\kaʁ.tə.ʁɔ̃\

quarteron \kaʁ.tə.ʁɔ̃\ masculin

  1. (Vieilli) Quart d’une livre (soit 125 grammes) ; pour de petits aliments (framboises, fraises, beurre, etc.)
    • Prenez demi-livre de miel de Narbonne, & au défaut de bon miel blanc, & un quarteron de fleur de soufre […] mêlez-les ensemble, & que le malade en prenne tous les jours […] — (L’Agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur, Rouen, 1787)
    • Je m’établis au rez-de-chaussée, près de la fenêtre, je demande un litre et un quarteron de noix, disant que j’attends des amis. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
  2. (Vieilli) Quart d’un cent, d’une centaine ; pour de grandes pièces (œufs, pommes…).
  3. (Par extension) (Anthropologie) (Familier) Petit groupe de personnes, parfois employé péjorativement.
    • À l’instar d’Henri IV, de Louis XV et d’un quarteron d’autres célébrités nationales, il avait été élevé par des femmes, n’avait jamais fumé de « première cigarette » avant sa majorité et retirait son chapeau avant de pénétrer dans un urinoir public. — (Francis Carco et Pierre Mac Orlan, Les Mystères de la morgue, ch. II, La Renaissance du livre, Paris, 1918p. 18-19)
    • Ce pouvoir a une apparence, un quarteron de généraux en retraite, il a une réalité, un groupe d’officiers partisans, ambitieux et fanatiques. — (Charles de Gaulle, Journal télévisé de l’O.R.T.F. du 23 avril 1961 à 20h00)

Synonymes[modifier]

Petit groupe (3) :

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin quarteron
\kaʁ.tə.ʁɔ̃\
quarterons
\kaʁ.tə.ʁɔ̃\
Féminin quarteronne
\kaʁ.tə.ʁɔn\
quarteronnes
\kaʁ.tə.ʁɔn\

quarteron \kaʁ.tə.ʁɔ̃\ masculin (équivalent féminin : quarteronne)

  1. Personne née d’un homme blanc et d'une métis (une terceronne) ou dans le sens inverse d’un métis (terceron) et d’une femme blanche.  (définition (mûlatre(sse) au lieu de terceron(ne) selon TLFi) à préciser ou à vérifier)
    • Voilà un chef d'État dont le Gaston Gallimard se nommait Jean Malaurie, fondateur de la collection « Terre humaine » chez Plon. Voilà un hussard cambré qui organisa, panache au vent, le transfert des cendres du quarteron Alexandre Dumas au Panthéon. — (Marc Lambron de l'Académie Française), -Chirac, homme du monde- Journal Le Point, page 78-82, n° 2284, 16 juin 2016)
    • (Figuré & par apposition)Ce chapitre de chanoinesses, qui devait la former à la vie mystique, était une de ces institutions quarteronnes, ni tout à fait blanches, ni tout à fait noires, une métisse issue d’une religion profane et d’un laïquat pieux. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]


Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

De quartier avec le suffixe -on, avec la perte du i.

Nom commun [modifier]

quarteron \Prononciation ?\ masculin

  1. Quarteron (quart d’une livre).

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Références[modifier]