quelque peu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Composé de quelque et de peu.

Locution adverbiale[modifier | modifier le wikicode]

quelque peu /kɛl.kə pø/

  1. Un peu.
    • L’expérience montre que la bourgeoisie se laisse facilement dépouiller, pourvu qu'on la presse quelque peu et qu'on lui fasse peur de la révolution : […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.I, Lutte de classe et violence, 1908)
    • En réalité, ce vin du Caucase, quelque peu aigrelet, accompagne convenablement la poule bouillie, […]. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. I, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Il se réveilla tout engourdi, mais quelque peu ragaillardi. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 338 de l’éd. de 1921)
    • D'un seul coup, brutalement, le flotteur gauche s'engagea. Je fus emmené dans un « cheval de bois » à gauche, que je pus contrecarrer quelque peu en accélérant. (Jean Mermoz, Mes Vols, p.62, Flammarion, 1937)
  2. (Avec de) Un peu de.

Références[modifier | modifier le wikicode]