quinet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Quinet

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
quinet quinets
\Prononciation ?\

quinet \Prononciation ?\ masculin

  1. Bâton de jet, utilisé autrefois comme arme, ici accessoire de jeu.
    • Il sifflait sur la plaine en poussant sa charrue, puis s’arrêtait pour pisser, reprenait, crachait à gauche, chantait, parlait à ses bœufs, les caressait à lisse et à contre-poil, riait tout haut, taillait dans le bois vert un quinet pour ses garçons, dans l’écorce un sifflet, riait encore, tirait droit son sillon et s’émerveillait qu’il fît aussi bon vivre. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 54.)
    • Qui aujourd’hui sait ce qu’est le quinet ? C’est un jeu d’adresse très ancien cité dans de vieilles chroniques de certaines de nos provinces. Un morceau de bois rond d’une vingtaine de centimètres, dont les extrémités ont été taillées en pointe, est posé sur le sol. Avec un solide bâton, on tape d’un coup sec sur une pointe. Le quinet s’élève. On essaie de le frapper à nouveau pour l’envoyer le plus loin possible, mais que de coups dans le vide ! — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 52.)

Traductions[modifier le wikicode]