râteau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Vers 1636) Du latin rastellum, diminutif de rastrum. (Vers 1534) rateau ; (Vers 1180) rastel.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
râteau râteaux
\ʁɑ.to\
Râteau de jardinier (1)

râteau \ʁɑ.to\ masculin

  1. (Jardinage) Outil constitué d’un manche et d’une barre garnie de dents en fer ou en bois, utilisé pour regrouper des choses dispersées sur le sol (feuilles mortes, gravillons, terre) et pour égaliser un terrain.
    • Dans les jardins, le rôle de la herse appartient au râteau, et son importance y est d’autant plus grande qu’il s’agit d’obtenir une pulvérisation et une régularisation plus parfaite du sol. (Odette Bussard, Cultures légumières, Paris : Baillière, 1943)
    • Mathilde ramassa un des râteaux et se mit à rassembler l’herbe couchée en un tas, prenant soin que son coup de râteau ramasse les tiges perpendiculairement à la fauchée de Jean pour ordonner le tas en fibres parallèles. (E. Chartier jr, 2012 : la promesse d'Einstein, à compte d'auteur, s.d., p.353)
  2. (Agriculture) Grande traverse à longues dents courbées, parallèle à l’essieu des roues, qui ramasse le foin et se relève pour faire des andains.
    • Râteau (mécanique) tiré par un cheval ou un tracteur.
  3. (Botanique) Plante fourragère, genre Biserrula L.
    • 8. La Serradelle commune est l’Ornithopus sativus, à côté duquel il faut citer comme plantes fourragères les Coronilla varia L., Emerus L., les Râteaux (Biserrula), les Pieds-d’oiseau (Ornithopus), les Fers-à-cheval (Hippocrepis), les Chenillons (Scorpiurus) et les Hachettes (Securigera), tous si remarquables par la forme de leurs fruits. (Voy. pp. 281, 292, 293, 309, 310, et Rosenth., op. cit., 1009, 1010.) (Henri Baillon, Histoire des Plantes : Monographie des légumineuses papilionacées, Librairie de L. Hachette et Cie, Paris, 1869)
  4. (Technique) Pièce munie de dents séparées.
    • Un râteau de métier à tisser.
  5. (Technique) Segment de roue dentée du mécanisme de l’avance et du retard dans une montre.
  6. (Technique) Garde d’une serrure.
  7. Raclette à manche avec laquelle le croupier ramasse les mises, les jetons sur les tables de jeu.
    • Quant au jeune homme, il ne comprit sa ruine qu’au moment où le râteau s’allongea pour ramasser son dernier napoléon. (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
    • Une vente de livres ou de curiosités a, pour les amateurs, l'attrait d'un tapis vert. Le râteau du commissaire, qui pousse les livres et ramène l'argent, rend cette comparaison fort exacte. (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
  8. (Au baby-foot) Action de bouger rapidement la barre des milieux dans le but d’empêcher la balle de passer.
    • Les râteaux sont interdits au baby-foot.
  9. (Technique) (Figuré) Diagramme arborescent représentant une suite d’opérations à effectuer.
    • Râteau de montage.

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]