récence

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) De récent avec le suffixe -ence.
(Nom 2)

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

récence \ʁe.sɑ̃s\ féminin

  1. Caractère de ce qui est récent.
    • Sachez qu’une adresse e-mail a une durée de validité d’environ 10 à 18 mois et la récence des données vous assurera une réactivité maximale. — (Yan Claeyssen, L’E-mail marketing, page 58, 2008, 3e édition, Dunod)
  2. (Psychologie) Proximité dans le temps d’une chose ou d’un évènement.
    • L’effet de récence désigne la facilité à rappeler les derniers éléments d’une liste de stimuli.
    • On désigne par effet de primauté le fait que les premiers stimuli de la liste sont mieux rappelés que les stimuli du milieu et par effet de récence le fait que les derniers stimuli sont mieux rappelés que ceux du milieu. — (Jean-Pierre Rossi, Psychologie de la mémoire, page 19, 2006, De Boeck Supérieur)
  3. (Marketing) Caractère récent du lancement d’un nouveau produit ou d’une innovation.[1]
    • Si la récence donne au produit son statut novateur, c’est le degré de différence perçu qui lui confère son degré de nouveauté. — (Jean-Pierre Mathieu, Design et marketing : Fondements et Méthodes, page 348, 2007, Éditions L’Harmattan)
  4. (Marketing direct). Ancienneté du dernier achat d’un client.[2]
    • Par exemple la récence peut être divisée en trois catégories : les acheteurs de moins de 90 jours, ceux ayant effectué au moins un achat entre 91 et 365 jours et ceux n’ayant rien acheté depuis un an.
    • La segmentation par l’activité (ou comportement, ce qu’il fait) du client est utile dans la logique de fidélisation où l’on surveille de près l’activité des clients et où l’on cherche à augmenter la durée de vie des clients (croissance, décroissance, récence, baisse des usages ou autres signaux d’abandon, incidents, etc.). — (Nathalie Van Laethem, ‎Laurence Body, Le plan marketing, page 180, 2008, 2e édition, Dunod)
  5. (Bijouterie) Type de poinçon, appliqué par l’autorité publique, servant à empêcher l’effet d’une quelconque infidélité relative aux titres et aux poinçons.
    • Poinçon de récence.
    • Elle [l’autorité municipale] fait saisir et remettre aux tribunaux de police correctionnelle les ouvrages d’or et d’argent qui ne sont pas accompagnés de bordereaux, ou ne sont pas marqués de poinçon de vieux ou de récence, ou qui le sont à faux poinçons, ou qui n’auraient pas été déclarés. — (Droits et devoirs municipaux des Français, Savagner, 1833)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

récence \ʁe.sɑ̃s\ féminin

  1. Atelier dans lequel se fait le travail du recensement des résidus de l’olive.
    • Ce dernier recensement, que l’on fait subir aux résidus de l’olive, a fait donner à ces huiles le nom d’huile de ressence. L’atelier même dans lequel ce travail s’opère s’appelle également récence ou ressence. — (Théodore Chateau, Guide pratique de la connaissance et de l’exploitation des corps gras industriels : à l’usage des chimistes, page 90, 1863, Lacroix)

Références[modifier le wikicode]

  1. Emmanuelle Le Nagard-Assayag, Delphine Manceau, Le marketing de l’innovation, p. 28, 2011, 2e édition, Dunod
  2. D. Reuter, MemoGames, « RÉCENCE Elle désigne le délai depuis la dernière commande du client. »