rédiger

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : rediger

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin redigere (« ramener, réduire ») qui a pris le sens, en latin médiéval de « réduire, résumer (par écrit) » : redigere in scriptis, de là : « mettre par écrit dans une certaine forme ».

Verbe[modifier]

rédiger \ʁe.di.ʒe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Mettre par écrit, en bon ordre, dans un style clair et convenable, des lois, des règlements, des décisions, des résolutions prises dans une assemblée, ou les matériaux d’un ouvrage, ou les idées fournies en commun pour quelque écrit que ce soit, etc.
    • Les députés des corporés et des non corporés se réunissent en assemblée générale pour y rédiger le cahier de doléances de la ville et élire les députés devant les représenter à l'assemblée de bailliage. (Philippe Marchand, Florilège des cahiers de doléances du Nord, Université Charles de Gaulle - Lille III, 1989, p.122)
    • Parmi les Islandais […], se trouve M. Thorlakur O. Jonson, neveu du grand patriote islandais Jon Sigurdsson; il rédige un journal à Reykjavik, et me demande mon nom et mes qualités pour en faire part à ses lecteurs; […]. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.24)
    • Je passai les heures qui suivirent à rédiger des missives à ce joueur de golf. (Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements, Éditions Albin Michel S.A., 1999, p. 11)
    • Rédiger la déposition des témoins.
    • Rédiger un projet de loi.
    • Rédiger un mémoire, une consultation.
    • Cet article a été rédigé par un tel.

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]