réfuter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin refutare.

Verbe [modifier le wikicode]

réfuter \ʁe.fy.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Combattre, détruire par des raisons convaincantes ce qu’un autre a avancé ; prouver que ce qu’un adversaire a dit est mal fondé ou n’est pas vrai.
    • Combault réfutant l’assertion du tribunal, qu’il y avait dans l’Internationale des chefs et des dirigés dit : « Chacun de nous est libre et agit librement ; il n’y a aucune pression de pensée, entre les Internationaux... » — (Louise Michel, La Commune, Paris : P.-V. Stock, 1898, p.23)
    • Donner des démentis est à la portée du premier imbécile venu. C'est une forme de l’idémisme, de l'automatisme mental. Mais réfuter une objection ! Voilà qui n'est pas votre fait. — (Belles-lettres: revue mensuelle de lettres françaises, 1923, vol.9, p. 205)
    • Certaines thèses avancées par les théoriciens du complot font appel à de nombreux faits troublants que seules de laborieuses analyses poussées pourraient clairement réfuter. — (Louis Dubé, L’argument déterminant et les théories du complot, dans Le Québec sceptique, nº 67, p. 5, automne 2008)
    • Réfuter un livre, réfuter un auteur : combattre ce qui a été avancé dans un livre, ce qu’un auteur a proposé, soutenu.
  2. (Mathématiques) Démontrer le contraire de.
    • Réfuter une conjecture.

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]