régner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du verbe latin regnare, lui-même issu du mot regnum.

Verbe [modifier]

régner \ʁe.ɲe\ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Exercer le pouvoir souverain dans un état monarchique; il se dit des princes souverains, même quand ils ne portent pas le titre de roi.
    • Et même au bled el-makhzen, où le Sultan règne en autocrate absolu, les révoltes contre son autorité ne sont pas rares. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 10)
    • Un pied à Stamboul sur la rive européenne, l'autre à Ankara sur le plateau asiatique, Kemal Ataturk, vainqueur des Grecs et régénérateur de la jeune Turquie, règne en dictateur souverain sur ce qui reste de l’ancien Empire ottoman. (Victor Margueritte, Le cadavre maquillé : La S.D.N. (Mars-Septembre 1936), Flammarion, 1936, p.224)
  2. (Figuré) Dominer avoir de l’autorité, de l’influence.
    • Rabalan était le dernier représentant d’une famille de sorciers qui, durant plus d’un siècle, régnèrent dans Trélotte. Son arrière-grand-père, son grand-père, son père, tous ses oncles et tous ses cousins avaient été sorciers, et l’on racontait d’eux des choses terribles et merveilleuses. (Octave Mirbeau, Rabalan,)
    • Le sage règne sur ses passions.
    • Cette mère de famille régnait sur les cœurs par sa bonté.
    • Pendant que ce favori et ses créatures régnaient à la cour.
  3. (Figuré) Avoir de l’autorité, de l’influence; être en vogue, en crédit.
    • Et s’il existe encore des contrées en France, où les vieilles coutumes persistent, c’est grâce à la routine qui y règne en maîtresse ; […]. (Sur la culture superficielle de la vigne, dans Almanach de l’Agriculteur français - 1932, p. 58, éditions La Terre nationale)
    • Ce prince a fait régner les lois, la justice.
    • Cette doctrine, cette opinion a régné longtemps.
    • Son éloquence règne sur les esprits.
    • Il fit régner le bon goût.
    • Cette mode règne depuis peu.
    • Les usages qui règnent dans un pays.
  4. Prédominer; se faire remarquer; exister; durer plus ou moins longtemps.
    • Les rues de Reykjavik, comme celles de Thorshavn sont empoisonnées par l'atroce odeur de vieux poisson, et il faut que le climat soit extraordinairement sain pour que la peste n'y règne pas à l'état endémique. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.47)
    • Une atmosphère pesante et troublante régnait encore entre les murs aux boiseries sévères, sous le plafond à écussons […]. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • En mai 1925, Amundsen était parti en avion à la conquête du Pôle Nord, et la plus grande inquiétude régnait sur son sort. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • La plus franche cordialité régnait entre nous. Je passai là d'excellentes heures. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Puis, très tard, alors que le silence régnait depuis si longtemps qu’il me paralysait, j’ai fait un effort. (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Dans le monde catholique règne donc une improbité générale, qui conduit les dévots à supposer que les relations économiques dépendent principalement des gens qui tiennent la caisse. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, 1908, p.294)
    • Il semblerait donc que le plus grand désordre doive régner dans le tapis végétal. Il en est bien ainsi dans les régions de végétation luxuriante […]. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 100)
    • Car la menace ne suffit pas pour faire régner l’ordre. Il y faut aussi suffisamment de droit et de progrès pour obtenir le consentement des peuples. (Pour un autre monde ; Un autre chemin, motion pour le congrès socialiste de Dijon du 16 au 18 mai 2003)
    • Tandis que le convoi d’artillerie évitait Malmédy, une pagaille indescriptible régnait dans la ville. (Charles B. Mac Donald, La bataille d’Ardenne, traduit par Paul Maquet & Josette Maquet-Dubois, Bruxelles, Luc Pire Éditions, p. 242)
  5. S’étendre sur une ligne continue.
    • Une corniche, une frise, un balcon règne le long de ce bâtiment, Une corniche, une frise, etc., s’étend tout le long de ce bâtiment.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]