réifier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Créé à partir du latin rēs (« chose »), avec le suffixe -ifier Référence nécessaire.

Verbe [modifier le wikicode]

réifier \ʁe.i.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Philosophie) Transformer en chose une réalité immatérielle.
    • La Scolastique […] a accrédité une mentalité qui n'a pas prise sur le réel, qui tient pour légitimes certaines illusions structurales de notre esprit : notre tendance à réaliser nos concepts et à réifier toutes choses. — (Louis Rougier, Histoire d'une faillite philosophique: la Scolastique, 1925, éd. 1966)
    • Oui, dans la matière nous nous vautrons tout en perdant un temps précieux à nommer les choses avant les êtres, être que nous réifions sans cesse pour mieux les contrôler. — (Renaud Longchamps, « Mémoires d'un auditeur ivre », Nuit blanche, n° 153, hiver 2019, page 65.)
    • Le monde réifié est, par définition un monde déshumanisé. — (Peter Berger, Thomas Luckmann, trad. Pierre Taminiaux et Danilo Martuccelli, La Construction sociale de la réalité, Armand Colin, coll. « Individu et Société », Malakoff, 2018, page 158)
  2. (Informatique) Transformer un concept en un objet informatique, au sens utilisé dans la programmation orientée objet, ou en un triplet, dans un contexte RDF.
    • En Java, les tableaux réifient le type de leurs éléments, tandis que les types génériques ne maintiennent aucune information à propos des paramètres de type. — (Maurice Naftalin, Philip Wadler, Génériques et collections Java, chapitre 6, 2007)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Réification sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg, page à laquelle du texte a été emprunté.