réprouvé

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : réprouve, reprouve, reprouvé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De réprouver.

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe réprouver
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
réprouvé

réprouvé \ʁe.pʁu.ve\

  1. Participe passé masculin singulier de réprouver.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin réprouvé
\ʁe.pʁu.ve\

réprouvés
\ʁe.pʁu.ve\
Féminin réprouvée
\ʁe.pʁu.ve\
réprouvées
\ʁe.pʁu.ve\

réprouvé \ʁe.pʁu.ve\

  1. Rejeté par les autres.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
réprouvé réprouvés
\ʁe.pʁu.ve\

réprouvé \ʁe.pʁu.ve\ masculin (pour une femme on dit : réprouvée)

  1. (Religion) Quelqu'un de ceux que Dieu rejette.
    • Être du nombre des réprouvés. — Il n’y a qu’un réprouvé qui puisse parler de la sorte.
  2. (Par extension) Quelqu'un de ceux que la société rejette et réprouve.
    • Après les massacres de la soirée, tous semblaient partager ce sentiment particulier aux réprouvés : ils ressentaient l’impression qu’il existait au-dessous d’eux une contrée et une humanité outragées qui leur étaient plus hostiles que l’Océan. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 246 de l’éd. de 1921)
    • D’après les lambeaux dévoilés de sa vie de réprouvé, on devinait qu’une chose lui avait toujours manqué : l’occasion de bien faire. — (Léon Frapié, Le dernier élève, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, page 170)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]