rétablir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Composé de re- et établir.

Verbe [modifier]

rétablir \ʁe.ta.bliʁ\ transitif 2e groupe (conjugaison) (pronominal : se rétablir)

  1. Remettre une personne ou une chose en son état antérieur.
    • Rétablir un homme dans son emploi, dans tous ses droits.
    • Le Concile de Trente a rétabli la discipline de l’Église.
    • Rétablir un passage d’un auteur, Le restituer, le remettre dans l’état où il était avant d’avoir été altéré par les copistes.
    • Ce philologue a rétabli beaucoup de passages des auteurs anciens.
    • Rétablir des faits, Les présenter sous leur jour véritable.
  2. Remettre en vigueur ; faire exister de nouveau.
    • L'Islande a son parti de Home Rulers qui veulent affranchir leur pays de la tutelle du Danemark et rétablir l'ancienne république islandaise. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.3)
    • En 1096, le pape Urbain II vint à Carcassonne pour rétablir la paix entre Bernard Aton et les bourgeois qui s’étaient révoltés contre lui et il bénit l’église cathédrale (Saint-Nazaire),[…]. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Admettre cette préséance, c’est léser l’esprit républicain, porter atteinte aux principes de 89, faire fi des sacrifices consentis par les révolutionnaires de 1830 à 1871, c’est accepter de voir rétablir les iniquités qu’ils ont combattues au prix de leur sang ! — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • […]; les taxes impopulaires, abolies en juin 1908 en don de joyeux avènement, avaient été rétablies et considérablement renforcées. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 194)
  3. Remettre en bon état, en meilleur état.
    • Le vieux von Winterfeld entra bientôt dans le coma ; parmi les blessés, trois se rétablissaient assez rapidement, alors que l’état des autres empirait, par suite du manque de bonne nourriture. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 249 de l’éd. de 1921)
    • Il en arrivait à négliger Geneviève qui se rétablissait lentement des suites de son opération […]. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 89)
    • Rétablir sa santé.
    • Il a rétabli ses forces.
    • Il a bien rétabli ses affaires, son crédit, son commerce, sa réputation, son honneur.
    • On rétablit le commerce par cette mesure.
    • Il est parvenu à se rétablir dans l’esprit de ses chefs.
    • La confiance commence à se rétablir.
    • Se rétablir en santé ou simplement
    • Se rétablir, Recouvrer la santé.
    • Il se rétablit à vue d’œil.
    • Il s’est bien rétabli.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]